• suivez nous sur    social instagram 30 social-twitter-30 social-facebook-30

dayraut-vigInterview de Jean Philippe DAYRAUT. Le toulousain Jean-Philippe Dayraut a une nouvelle fois fait parler tout son talent sur la glace et remporte son 5ème titre. Entretien avec celui que l'on pourrait surnommer "Ice Man".

 

 

TA : Tu viens de remporter ton 5ème titre. A t-il une saveur plus particulière que les autres ?

JPh : " Pas particulièrement. Je dirais même que c'était presque le titre le plus facile à obtenir. En effet, dès le début de la saison avec le Team Saintéloc Racing nous avons remporté 5 courses sur 6. A Noël, après les calculs, je savais que j'avais 8 chances sur 10 de remporter le 25e Trophée Andros. C'est un énorme avantage psychologique et cela permet de rouler plus librement par la suite. "


TA : Que peux-tu dire de la concurrence qui était lancée à tes trousses ?

JPh : " Avant le début du Trophée Andros, je savais qu'il faudrait surveiller de près le DA Racing et Franck Lagorce. Le team a deux très bonnes voitures avec un compromis châssis / moteur excellent, le tout emmené par des pilotes performants. L'équipe de mécanos / ingénieurs est également au point. En résumé le team a le package adéquat pour aller se battre aux avants postes.
J'attendais également au tournant Benjamin Rivière qui, même si il a connu quelques déboires cette année, a un niveau excellent. N'oublions pas qu'il a terminé 2ème l'an passé."

 

TA : Qu'est ce qui fait ta force aujourd'hui sur le Trophée Andros ?

JPh : " L'expérience, l'analyse et le travail. L'ensemble étant réuni au sein d'un team performant. "

 

TA : Vous continuez de progresser chez Saintéloc Racing au fil des saisons ? Raconte-nous un peu

JPh : "En effet, nous travaillons beaucoup. Et je peux déjà dire que nous avons œuvré cette année pour l'an prochain. Des petites évolutions ont été trouvées et testées. "

 

TA : Parle-nous de tes coéquipiers ?

JPh : " Plusieurs voitures et donc plusieurs coéquipiers : c'est un véritable atout supplémentaire. Balas, Pernaut, Fontanel, etc. sont tous de bons pilotes. C'était important de travailler étroitement avec eux d'autant que, pour la première fois cette année, nous n'avons participé à aucune séance d'essais privés. Je m'appuyais donc sur mes partenaires pilotes pour tester certains réglages et bénéficier de leurs remontées d'infos qui étaient précieuses pour moi. "

 

TA : Ton programme pour la suite de la saison ?

JPh : "C'est reparti pour une 3ème saison avec les Mitjet series avec les mitjet 2L. Je suis très content car il y a à ce jour 45 voitures inscrites au championnat. Championnat où j'ai la double casquette d'organisteur et de fabricant.
C'est aussi l'année du lancement de la mitjet Super Tourisme, épreuve que j'organise également et au sein de laquelle je piloterai à la fois pour mon plaisir mais aussi pour parfaire le développement de l'auto.
Et…Petit scoop : Je travaille avec mes partenaires pour participer au Championnat du Monde de Rallycross. "

 

dayrautmini

bandeauinf web 2018 new