• suivez nous sur    social instagram 30 social-twitter-30 social-facebook-30

12-img vig-podium

TROPHEE ANDROS - Compte rendu de la 2ème journée.

 PANIS PREND LE POUVOIR. Tous les regards étaient tournés vers les favoris pour cette deuxième journée de compétition pour savoir qui de Prost, Dayraut, Panis, Villeneuve ou Lagorce allait réagir le premier pour enfin prendre le meilleur sur les outsiders, histoire de ne pas laisser échapper trop de points, qui s’avèrent toujours précieux en fin de saison.

MANCHE QUALIF 1

C’est Olivier Panis, déjà en embuscade hier, qui réagit le premier en remportant la première manche qualificative. Mais c’est bien le seul puisque derrière lui, une fois encore, les outsiders tiennent bons. JB Dubourg s’empare de la deuxième place alors que Julien Morin, rallyman averti mais rookie sur l’Andros, fait preuve d’une faculté d’adaptation évidente en se classant troisième. Evens Stievenart parvient à se hisser à une belle 4ème place malgré le lest qui l’alourdit suite à son podium de la veille, juste devant Jacques Villeneuve, qui en profite pour rappeler à qui ne le saurait pas encore que cette année il est là pour jouer la gagne. Lagorce ne fait pas mieux que 7ème, et c’est toujours aussi compliqué pour Dayraut et Prost, respectivement 9ème et 13ème, des places inhabituelles autant pour l’un que pour l’autre !

MANCHE QUALIF 2

Entre glace, bitume et ornières, la piste est très difficile pour cette dernière manche qualif du meeting de Val Thorens. Dans ces conditions, il faut faire preuve de beaucoup d’expérience et de sagesse. Mais attention, l’enjeu est important, les favoris ont le couteau sous la gorge : ils sont obligés de réagir s’ils ne veulent pas laisser Panis et Stievenart s’échapper en tête du classement général. Les ingénieurs sont sur le pied de guerre, les pilotes attentifs aux moindres détails et sont obligés d’adapter leur pilotage. Panis fait l’impasse pour préserver ses pneus en vue de la finale laissant Dayraut, Lagorce et Prost s’octroyer dans cet ordre les trois premières places. Pour le plus grand plaisir des spectateurs et des teams managers, rassurés de savoir qu’ils sont enfin dans le bon tempo ! Evens Stievenart, toujours aussi régulier et fort d’une nouvelle 5ème place, passe du statut d’outsider à celui de favori, alors que Bertrand Balas, avec les pneus les plus frais de la manche, en profite pour se rappeler au bon souvenir de ses petits camarades en réalisant le 4ème meilleur temps de cette ultime manche.

Villeneuve recule à la dixième place et Benjamin Rivière, vainqueur hier est à la peine et ne fait pas mieux que 12ème.

LES FINALES

Les finales sont toujours aussi spectaculaires et disputées, même si la plupart des pilotes se montrent un peu plus raisonnables que d’habitude, car entre un petit reste de glace, pal mal de bitume et de grosses ornières, les risques de crevaison et de casse sont importants. N’empêche qu’Hervé Knapick, doyen du plateau mais pas le moins efficace pour autant, ne résiste pas à faire le show en dépassant de tous les côtés et que Gilles Stievenart, alors à l’attaque sur Thoral, gratifie le public d’un 360 parfaitement maîtrisé en bas de la descente et repart second, sans avoir perdu de place !

12-img-podium

bandeauinf web 2018 new